FICHIT

Je m'inscris

Bachata

0/5 (0 note(s))
Note donnée : aucune
L'expansion du tourisme en République dominicaine dans les années 1980 a offert à la bachata une popularité internationale, qui est alors devenue un symbole de la République dominicaine.
Le bachata, reproduit le même esprit mélancolique, nostalgique et d'une animosité aimante d'autres expressions musicales latino-américaines comme le tango - chanson des quartiers de Buenos Aires du Buenos Aires, où se combine l'animosité passionnelle (l'amour - indifférence) avec la nostalgie du migrant.
La bachata est un rythme dansant originaire de République dominicaine, plein de folklore. On peut le considérer comme un mélange de boléro (surtout, le boléro rythmique) avec d'autres influences musicales d'origine africaine et avec d'autres styles comme le son, le merengue, le cha-cha-cha et le tango.

La bachata est jouée par plusieurs guitares (deux ou trois), accompagnées de percussions (bongo, maracas, güira) et une basse. On parle aussi de bolero campesino, bolero antillano ou cancion del amargue, une musique associée pendant longtemps aux couches sociales les plus défavorisées de Saint-Domingue1.

Au tout début, la bachata était dédaignée car c'était une musique qui provenait des classes sociales basses.

À ses débuts, elle était très peu diffusée en radio. Mais l'intérêt a surgi à partir des années 1980, avec l'expansion des moyens massifs de communication, le développement du tourisme, et l'effort de quelques compositeurs qui ont remarqué qu'avait surgi un nouveau genre. Les auteurs comme Juan Luis Guerra et Víctor Víctor dans les années 1990, et de Luis Días depuis 1980, ont apporté une vision plus moderne et urbaine.
http://www.salsadanse.com/stages-de-bachata/

Fiche créée le 13/05/2016 par Guillaume   vue 26 fois.